Alerte : En raison de l'organisation d'une compétition, la piscine du Cours de la République sera fermée au public le dimanche 21 avril.

Alerte : ENTRÉE DE VILLE : Les feux tricolores du carrefour Marceau seront mis en fonctionnement à partir du 22 avril.

Alerte : TRAVAUX : La circulation sera fermée sur une partie de l’axe Boulevard Churchill - Quai Colbert, entre la rue Denis Papin et la rue Roubeau, pendant 4 nuits consécutives (de 21h à 6h) : du lundi 15 au vendredi 19 avril. Une déviation sera mise en place.

Fermer
Nautisme
Évènement

Deux Havrais dans l’histoire

La Route du Café fête ses 30 ans. Cette seizième édition s’annonce à nouveau exceptionnelle en termes de nombre de navires et de marins qui seront au départ. En remportant cette transatlantique mythique, deux skippers Havrais ont déjà inscrit leurs noms dans l’histoire de la course au large.

Publié le 10/07/2023

L’histoire de la Transat Jacques Vabre Normandie - Le Havre est aussi celle d’un succès populaire et sportif croissant, qui a vu la course et les navires qui s’y attaquent évoluer de manière spectaculaire.

Des Havrais en première ligne

En 1993, la Route du Café se court en solitaire pour relier Le Havre à Carthagène en Colombie. Treize bateaux sont alors au départ, monocoques comme multicoques. Paul Vatine, skipper local, prend le départ et remporte cette première édition, entrant ainsi dans la légende. Il renouvelle l’exploit deux ans plus tard, aux côtés de Roland Jourdain, lors d’une deuxième édition qui marque l’évolution de la course vers son format définitif de transat en double. En 1997, le Havrais cède la plus haute marche du podium des multicoques au tandem formé par Laurent et Yves Bourgnon. Sa quatrième participation lui sera fatale. En trimaran avec son équipier Jean Maurel, Paul Vatine disparaît en mer le 21 octobre 1999 au large des Açores. Sa mémoire est depuis étroitement associée à la Transat Jacques Vabre Normandie - Le Havre dont chaque édition débute autour du bassin qui porte désormais le nom du skipper disparu.

L’édition 2019 voit l’avènement d’un marin havrais en pleine ascension. Après une troisième place sur Imoca lors de la course de 2015, Charlie Dalin remporte cette année-là la Transat Jacques Vabre Normandie - Le Havre en arrivant le premier à Salvador de Bahia, au Brésil, avec son coéquipier Yann Eliès. En 2021, auréolé de sa deuxième place au Vendée Globe, le navigateur tente de renouveler l’exploit en duo avec Paul Meilhat, en s’élançant du Havre vers Fort-de-France en Martinique, nouvelle destination de la Route du Café. L’Imoca du tandem termine deuxième derrière Thomas Ruyant et Morgan Lagravière. La course mythique a alors bien changé depuis ses débuts en 1993 puisque pas moins de 79 équipages sont alors au départ en 2021, sur quatre types de voiliers donnant lieu à quatre classements : les multicoques Ultime et Ocean Fifty, les monocoques Imoca et Class40.

En route pour le mythe

En octobre 2023, les quatre catégories seront présentes avec un nombre record de marins prévu, dont de plus en plus de femmes, parfois même en duo 100 % féminin, comme Tiphaine Ragueneau et Pamela Lee, lauréates du programme Cap pour Elle qui vise à accompagner de jeunes navigatrices jusqu’à la Transat Jacques Vabre Normandie - Le Havre. Des Havrais seront aussi sur la ligne de départ, à commencer par Charlie Dalin que ses résultats internationaux propulsent parmi les grands favoris. Gageons que son modèle dopera les espoirs et les ambitions d’autres skippers havrais, d’ores et déjà en lice pour participer à cette course du 30e anniversaire, ou bien dans les starting-blocks pour de prochaines éditions. La légende havraise ne demande qu’à se prolonger…