Culture
Enseignement supérieur
Mécénat
Tourisme
Un Été au Havre

Les cabanes prennent des couleurs sur la plage

Un Été au Havre / Couleurs sur la plage, de Karel Martens
Les cabanes prennent des couleurs sur la plage

Il ne leur manquait que la couleur… et Karel Martens leur a offerte, mais pas n’importe comment, le temps d'Un Été au Havre.

Si les cabanes de plage ont abandonné leur blancheur traditionnelle le temps pour des rayures aux teintes acidulées, c’est en respectant à la lettre une trame en technicolor savamment calculée… par le Laboratoire d’informatique, du traitement de l’information et des systèmes (LITIS) de l’Université du Havre Normandie. "L’équipe a eu une idée fantastique pour séquencer les couleurs en fonction de la largeur des bandes, se souvient avec enthousiasme Karel Martens. Elle a généré une algorithme à partir de la Charte de fondation du Havre édictée par François 1er".

L’union fait la force

Si l’Université a mis ses neurones à contribution, d’autres n’ont pas hésité à mettre la main au pinceau pour peindre plus de 600 cabanes, comme les élèves du lycée professionnel Schuman-Perret, du CFA Baie de Seine ou les bénéficiaires du chantier d’insertion de l’Association Havraise d’Action et de Promotion Sociale (AHAPS). D’autres encore ont mis la main à la poche pour financer Couleurs sur la plage à l’initiative du Club TPE PME 2017, regroupant des entreprises havraises autour d’actions de mécénat avec le soutien de la CCI Seine Estuaire. Enfin rien n’aurait été possible sans le concours des propriétaires des cabanes de plage. "Le projet ne pouvait fonctionner sans leur coopération, souligne Karel Martens. Je suis heureux et reconnaissant qu’un large groupe de propriétaires aient accepté de participer à l’opération. Plus généralement la coopération de tous les acteurs havrais fut une expérience stimulante." Habillées pour l’Été, les cabanes offre un écrin coloré à la plage et aux nombreuses activités nautiques qu’elle propose, rappelant aux visiteurs de passage que Le Havre est une station balnéaire labellisée, avec un littoral de près de 2 km, une promenade aménagée par l’architecte Chemetov, un espace Sport Plage de sable fin, un skatepark, des restaurants pleine vue mer, et tout ça à deux pas du centre-ville. Qui dit mieux à seulement 2 h de train de Paris ?